Cahier de charges

ORGANISATION DES CONGRES SAFO

 

HISTORIQUE ET CHRONOLOGIE DES THEMES TRAITES LORS DES CONGRES DE LA S.O.A.O ET DE LA S.A.F.O

 

 

 

ANNEE

 

THEMES

 

PAYS

1992

– Glaucome – Cataracte
– Ĺ’il et circulation automobile
Abidjan (Côte d’Ivoire)

1995

Ophtalmo-pédiatrie Cotonou (Bénin)

1998

Pathologie vitréorétinienne Dakar (Sénégal)

2001

– Le glaucome chez l’africain
– Ophtalmologie de santĂ© publique
Lomé (Togo)

2003

– Ophtalmologie de l’enfance
– Trachome
Bamako (Mali)

2005

– Pathologies orbito-palpĂ©brales
– Ĺ’il  et SIDA
Yaoundé (Cameroun)

2007

Pathologie vitréo-rétinienne
(Diabète, drépanocytaire, HTA , SIDA)
Ouagadougou (Burkina Faso)

2011

L’ophtalmologie de l’enfant Libreville (Gabon)

2013

Les glaucomes Yamoussoukro (Côte d’Ivoire)

2015

Les tumeurs oculaires Niamey (Niger)

2016

Œil et pathologies générales Cotonou (Bénin)

2017

– Thème principal : Inflammation oculaire
– Thème secondaire :
. Exploration en ophtalmologie
. Nouveaux traitements en ophtalmologie
Dakar (Sénégal)

 

 

CHARGES DU CONGRES

            Le pays organisateur a la charge exclusive de l’organisation du congrès. Cette organisation comporte plusieurs chapitres.

  1. Logistique

            Le congrès accueille l’ensemble des sĂ©ances de l’organisation.

            Ce chapitre est important et comporte :

La mise Ă  disposition de salles pour les cĂ©rĂ©monies solennelles, officielles : SĂ©ance d’ouverture et de clĂ´ture.

La mise à disposition de salles pour les séances scientifiques.

La mise Ă  disposition de moyens modernes de communications didactiques Etc…

  1. Secrétariat

            Ce volet assure la prĂ©paration administrative du congrès avec une intense sensibilisation en collaboration avec le SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral Permanent.

            Il comporte :

       –  Confection de sacs

–  Confection de badges

–  Lettres d’informations nationales et internationales

–  Affiches, programme et autres types d’information

–  Attestation de participation

–  Attestation de membre

–  Attestation de communication

  1. Comité scientifique

            Il assure le recueil des communications et Ă©labore le prĂ©-programme et le programme dĂ©finitif en collaboration avec le secrĂ©tariat.

           Il organise la programmation des communications.

  1. HĂ©bergement

            En pratique, chaque congressiste prend en charge ses frais d’hĂ©bergement.

Mais le comité d’organisation doit assurer aux congressistes les informations nécessaires relatives à l’hébergement.

            Compte tenu des difficultĂ©s de moyens financiers auxquels sont confrontĂ©s la majoritĂ© de nos membres, le comitĂ© s’efforcera de trouver des conditions d’hĂ©bergement accessibles aux membres de la SAFO.

            Le problème de l’hĂ©bergement Ă©tant l’un des obstacles Ă  la motivation des congressistes, le comitĂ© peut dans la mesure de ses moyens contribuer en donnant des forfaits d’aide. Il peut en outre proposer des hĂ©bergements dans des sites particuliers.

  1. Restauration

            Le congrès assure la restauration sous les volets suivants :

–    Pause cafĂ©

–    DĂ©jeuner des jours de congrès

–    DĂ®ner gala

Cependant, des partenaires peuvent proposer des invitations les soirs.

            La SociĂ©tĂ© organisatrice peut mais n’est pas obligĂ©e de meubler les soirs.

  1. Transport

                        –    Transport international

            Chaque congressiste assure l’achat de son titre de transport, cependant dans la mesure du possible, le congrès peut nĂ©gocier avec les compagnies de transport pour offrir des tarifs particuliers.

                        –    Transport des congressistes lors du congrès

                                    * Des cars de ramassage seront proposĂ©s

  1. Communication

            Les informations relatives au congrès et Ă  la SAFO en gĂ©nĂ©ral doivent ĂŞtre faites sur sites internet en plus de autres moyens de communications, tĂ©lĂ©phone, lettre, fax etc..

 Le site officiel de la SAFO est le suivant : Site web : safo-info.org

Ce site doit recevoir toutes les informations à travers le secrétariat général ou directement.

La société nationale du pays hôte peut cependant amplifier les moyens d’informations en créant un site au nom de la société nationale.

Tous les deux sites doivent servir de support à l’information concernant la SAFO et le congrès.

  1. Cas particuliers des invités SFO

            Dans la relation de coopĂ©ration SFO – SA.FO, il est prĂ©vu que la SAFO reçoive trois (03) invitĂ©s orateurs proposĂ©s par le Conseil d’Administration de la SFO.

            Les titres de transports de ces 3 invitĂ©s sont Ă  la charge de la SFO.

            L’hĂ©bergement et le sĂ©jour des invitĂ©s dans le pays organisateur sont Ă  la charge de la sociĂ©tĂ© nationale qui reçoit.

 RESSOURCES DU CONGRES

________________

            1/ Les ressources propres du congrès : Ils sont d’ordres variĂ©s

Les frais d’inscription sont encaissés par la société nationale organisatrice pour son budget.

Les cotisations qui s’élèvent à la somme forfaitaire de 300.000 F.CFA par société sont recueillies par le trésorier général pour le budget de fonctionnement du siège.

            2/ Les contributions des laboratoires et autres partenaires

                        –    Prix d’un stand

Il est variable, en moyenne entre 750.000 et 1.000.000 F.CFA.

Il est à la discrétion du comité d’organisation du pays qui reçoit.

–   Contributions spĂ©cifiques

Confection de sacs, de programme, prise en charge de pause café, déjeuner, du dîner gala et autres repas et de la location de salles etc.…

            3/ Apports des pays qui reçoivent

            GĂ©nĂ©ralement, l’organisation du congrès de la SAFO est proposĂ©e par la SociĂ©tĂ© nationale qui organise en projet prĂ©sentĂ© au Conseil des Ministres du pays.

            Dans certains pays, le Gouvernement apporte un appui logistique et financier.

                                                               SecrĂ©taire GĂ©nĂ©ral Permanent

                                                                                   de la SAFO

                                                                   Professeur FANNY Adama

 
Seit der novellierung des arbeitnehmer-erfindergesetzes 2002 haben sich die rechtlichen rahmenbedingungen https://ghostwriter-hilfe.com/ für erfindungen an hochschulen grundlegend geändert.